Titre
Please share those informations... but do not forget to add a link to spontex!
you should never read that.

Smartphones pour tous, ou comment briller en dictée


Avatar of Dauby
Dauby - June 25, 2013 - 12:48:01

Avant, quand on s'envoyait des sms, on utilisait le langage texto (enfin, quand je dis on, je parle de la plèbe bien entendu). Mais ça, c'était avant.
Maintenant, avec les smartphones, chaque mot est corrigé automatiquement et il est bien plus rapide d'écrire normalement qu'en langage sms. Et si on a un doute sur l'orthographe d'un mot, le smartphone se fera un plaisir de proposer systématiquement la bonne écriture dudit mot.
Donc je me suis demandé, est-ce que l'avènement des smartphones ne contribuerait pas à améliorer le niveau orthographique du peuple ?
Je requiers votre avis parce que je n'utilise pas ce type d'appareil et donc je ne sais pas vraiment comment ça marche.
Et puis j'aimerais savoir que vous en pensez aussi.


Avatar of Mako
Mako - June 25, 2013 - 13:01:41

Belle tentative de troll, mais tu n'arriveras pas à détrôner le post de Manux.


Avatar of Dauby
Dauby - June 25, 2013 - 13:02:44

Arf, je savais que j'aurais pas dû poster maintenant. Ça fait trop d'un coup. Mais si vous pouviez considérer ce sujet dans les semaines à venir, ça me ferait plaisir.


Avatar of Minizyl
Minizyl - June 25, 2013 - 13:06:57

Ma participation au débat, faite sur la shout il y a quelques minutes :

D’abord, le correcteur ortho modifie une fois sur deux le sens du mot quand tu rates une lettre

Rajout : plus pervers, et plus fréquent, il va pas exemple modifier la conjugaison d'un verbe, genre changer un “tu manges” en “tu mange” parce qu'il ne connait que cette forme là.

Ensuite, les personnes qui n’en avaient rien à faire de la langue avant, ne corrigent pas leur correcteur quand il se trompe, et font d’autant moins l’effort de penser quand ils n’ont plus ce support

Donc au final, peut être que les messages envoyés sont moins mal écrits qu’avant, mais tu n’as pas éduqué les gens, tu leur as juste fourni de meilleures machines qui pensent à leur place


Avatar of Dauby
Dauby - June 25, 2013 - 13:10:28

Erf, j'ai essayé d'être optimiste l'espace d'un instant.
Mais c'est trop difficile.
Les gens sont cons.
Point.


Avatar of Schtroumpf
Schtroumpf - June 25, 2013 - 13:18:26

Donc au final, peut être que les messages envoyés sont moins mal écrits qu’avant, mais tu n’as pas éduqué les gens, tu leur as juste fourni de meilleures machines qui pensent à leur place

Non non, tu as écrit “qui pensent à leur plac”.

(je participe comme je peux au troll, sur ce sujet je ne sais rien : comme Dauby, j'utilise un vrai téléphone)


Avatar of Dauby
Dauby - June 25, 2013 - 13:19:07

Leur plac d'immatriculation ?


Avatar of piccolino
piccolino - June 25, 2013 - 13:31:06

Idem, je n'ai pas de smartphone et j'écris des SMS sans abréviation et sans T9 en appuyant 20 fois sur chaque touche. Du coup, j'envoie peu de SMS.


Avatar of Manux
Manux - June 25, 2013 - 13:37:28

Je pense que le smartphone, et surtout le correcteur orthographique ne sont ni un frein, ni une solution pour élever le niveau qualitatif de l'écriture.

En revanche, je pense que l'avènement des communications on line sont à double tranchant.

D'un côté, les gens écrivent beaucoup plus aujourd'hui. Des jeunes tiennent des blog, on échange énormément par écrit sur les réseaux sociaux. Si les échanges épistolaires ont disparus depuis quelques temps, ils ont été remplacés par les nouveaux moyens de communication.

Le texto, dans ses premières versions a fait énormément de mal car il a répandu un mode d'écriture pseudo-phonétique. Ca n'aurait pas été une catastrophe si ça en était resté au téléphone. Le problème c'est que ça s'est énormément répandu, jusqu'à la prise des notes pendant les cours, et les échanges quotidiens.

La qualité d'écriture est à mon sens, avant tout une affaire d'émulation, et obéit à des règles de société. Prenez Spontex, tout le monde se fait un devoir d'écrire correctement sous peine d'être sanctionné par le reste du groupe en cas de défaillance. C'est avant tout pour cela, je crois que chacun fait des efforts, bien plus que par amour du bel écrit.

Parce que si l'orthographe est juste, cela ne signifie pas pour autant que l'écriture soit belle.

A l'inverse, dans d'autres milieux d'échanges où l'on sera moins exigent, les gens feront moins d'efforts. Même des gens qui sont capables, ne prendront pas la peine de faire attention à ce qu'ils écrivent, car la communauté ne l'exige pas.

Je pense, (et là je vais me faire huer), que c'est avant tout une histoire de classe sociale. Car l'apprentissage de l'écriture passe avant tout par la lecture. Il n'y pas de meilleurs vecteur d'apprentissage, et de formation concernant la qualité syntaxique du phrasé, l'orthographe et la grammaire.

Et malheureusement, (pour des raisons qui s'expliquent très bien, et qu'on peut éventuellement détailler), là ou l'amour de la lecture est encore transmis, c'est dans les classes aisées. Du coup, la qualité de l'écriture va de paire avec un certain niveau culturel.

Pour solutionner ces problèmes, dans les centres dits “socio-culturels”, au lieu de faire faire du sport aux jeunes, ou de la zumba, apprenez leur l'amour de la lecture, l'amour de l'écriture viendra avec.


Avatar of Beri
Beri - June 25, 2013 - 13:42:18

Le but du langage SMS abrégé était de faire tenir le max d'info dans 160 caractères car chaque SMS coutait dans les 2-3 francs hors forfait (ou pris sur ta mobicarte) et car les sms groupés n'existaient pas encore, il fallait envoyer deux sms différents pour écrire plus. Avec l'avènement des SMS illimités, MMS illimités et appels illimités, connexion internet incluse, je ne comprends pas en quoi envoyer un sms tombe encore dans ce cas de figure. Ce qui me sidère le plus ce sont donc les personnes qui apprennent des abréviations SMS à leur smnartphone pour soi disant écrire plus vite…

Pour en revenir au sujet: Je suis persuadé que les gens n'apprennent pas en lisant des corrections. S'ils ne sont pas capables au départ de choisir la bonne grammaire ou la bonne orthographe, alors ils ne sauront pas corriger le correcteur qui dérapera. Et s'ils écrivent mal un mot, la correction étant la plupart du temps automatique, ils ne se rendront même pas compte que ca a été corrigé.
J'ajouterais même que cette technologie rend les gens bêtes (fainéants) car plus besoin de se faire chier à apprendre vu que ca sera corrigé (c'était une remarque d'un collègue en 6ème ou 5ème à un prof sur la question des lettres écrites dans Word).


Avatar of Dauby
Dauby - June 25, 2013 - 13:48:21

Je pense, (et là je vais me faire huer), que c’est avant tout une histoire de classe sociale. Car l’apprentissage de l’écriture passe avant tout par la lecture. Il n’y pas de meilleurs vecteur d’apprentissage, et de formation concernant la qualité syntaxique du phrasé, l’orthographe et la grammaire.

Je suis tout à fait d'accord. En revanche, pour la qualité de l'écriture, je pense que pour le coup il y a aussi une petite part d'inné. C'est plus considérable comme un talent que l'orthographe.

J’ajouterais même que cette technologie rend les gens bêtes (fainéants) car plus besoin de se faire chier à apprendre vu que ca sera corrigé (c’était une remarque d’un collègue en 6ème ou 5ème à un prof sur la question des lettres écrites dans Word).

Je suis d'accord aussi. Mais je me disais que peut-être, inconsciemment, leur cerveau assimilait la bonne écriture des mots. Surtout que comme ils passent leur vie à regarder leur téléphone et à lire et relire leurs conversations…


Avatar of Be@
Be@ - June 25, 2013 - 13:55:23

On peut tout à fait faire le parallèle avec les traitements de texte et les emails. Les personnes accordant une importance à leurs écrits et connaissant leurs lacunes feront l'effort de passer le correcteur, les autres non. Pour les premières, je pense que le correcteur peut être un bon outil (à force devoir que ce terme est toujours corrigé, je vais finir par le mémoriser), pour les seconds…


Avatar of Nimo
Nimo - June 25, 2013 - 14:01:12

j'avoue ne pas être très doué en orthographe, conjugaison, tout ça et je pense vraiment que toutes les aides peuvent avoir de bons comme de mauvais effets. Comme le dit Be@ ça permet parfois aux personnes comme moi de s'améliorer mais j'avoue que ça rend les choses tellement facile que parfois ça pousse à la fainéantise.


Avatar of looz
looz - June 25, 2013 - 14:16:29

Car l’apprentissage de l’écriture passe avant tout par la lecture. Il n’y pas de meilleurs vecteur d’apprentissage, et de formation concernant la qualité syntaxique du phrasé, l’orthographe et la grammaire.

J'ai toujours entendu ça, mais j'ai jamais été d'accord. A titre personnel, je lis énormément, mais j'ai toujours été une quiche un orthographe et grammaire.


Avatar of Dauby
Dauby - June 25, 2013 - 14:17:51

Ouais mais toi looz, toi…


Avatar of Be@
Be@ - June 25, 2013 - 14:20:09

Hmm ça dépend ce que tu lis looz :-) A minima, la lecture permet d'élargir le champ lexical.


Avatar of looz
looz - June 25, 2013 - 15:33:54

A minima, la lecture permet d’élargir le champ lexical.

Toutafé d'accord

Ouais mais toi looz, toi…

Quoi ? Quoi ? Quoi ?


Avatar of Nimo
Nimo - June 25, 2013 - 15:36:42

bah looz quoi ! quand même, ça parait évident



New post

You'll be able to post an answer when you are logged-in