Titre
Please share those informations... but do not forget to add a link to spontex!
you should never read that.

Au dessus de la quenelle.


[ 1 ] [2] [3] [4] Next
Avatar of Manux
Manux - Jan. 7, 2014 - 12:06:09

Premier alinéa, moi j'y vois un délit d'opinion :

« Seront punis des peines prévues par le sixième alinéa de l’article 24 ceux qui auront contesté, par un des moyens énoncés à l’article 23, l’existence d’un ou plusieurs crimes contre l’humanité tels qu’ils sont définis par l’article 6 du statut du tribunal militaire international annexé à l’accord de Londres du 8 août 1945 et qui ont été commis soit par les membres d’une organisation déclarée criminelle en application de l’article 9 dudit statut, soit par une personne reconnue coupable de tels crimes par une juridiction française ou internationale. »


Avatar of Stuffer
Stuffer - Jan. 7, 2014 - 15:01:47

Donc, si je ne suis pas trop con (ce qui n'est pas gagné) : c'est la fameuse loi utilisée pour niquer tous ceux qui disent (par exemple) que les “camps de concentration sont un détail de l'Histoire”. C'est marrant, mais il y a quelques temps je me disais aussi que c'était abusé de condamner un mec parce qu'il tenait ce genre de propos.
Elle interdit de nier que des crimes contre l'humanité officiellement reconnus et punis ont eut lieu. Je trouve ça un peu fort de café. Mais je comprends le fond : c'est pour passer un peu de baume au cœur des pauvres petits Juifs d'aujourd'hui quand un imbécile vient déclarer que l'holocauste, c'est pas si pire, la preuve : certains ont survécut. Bim, on lui fout une amende, éventuellement plus et paf on en parle plus (trop).

En fait, moi, ce qui me dérange, c'est pas que le mec soit condamné, c'est qu'il y ait explicitement une loi contre lui (enfin contre ce type de propos). Demain, si je nie que Jack l'éventreur a existé, en plus de passer pour un con, je risque (avec un peu de bol) de vexer/peiner/dégouter quelques personnes. Mais je ne risque rien. Par contre, si je dis que Adolf n'a pas fait de mal a une mouche on peut me taper sur les doigts ? Euh… Mais LOL quoi (ton ironique).

Du coup, je pense que la forme est particulièrement mauvaise dans cette loi. Mon avis perso, c'est qu'on ne devrait pas avoir de lois de ce type. Tout le monde est libre de penser ce qu'il veut (y compris les pires conneries, tant pis pour lui, sa famille et ses plus ou moins proches) et il peut même l'exprimer librement si ça lui chante.
Par contre, parmi ceux qui auront entendu/écouté son opinion, si certains se sentent blessés/insultés/dénigrés ou je ne sais quoi, libre à eux aussi d'attaquer en justice l'orateur : il doit bien y avoir moyen de trouver des trucs pour attaquer dans ce genre de cas non ? Pas besoin que l'État ne soit en mode “Surveillant” pour attaquer le premier con qui dit une ânerie.

Je crois qu'on devrait pouvoir penser et dire ce que l'on souhaite. Mais il ne faut pas s'étonner si après certains ne sont pas contents et tentent un procès ou je ne sais quoi d'autre. Pour moi, inutile d'avoir une loi spécifiquement ciblée comme celle-ci.

Je diffère du point de vue de Manux sur le fait que :

[10:59:34] <Manux> Pour moi, tant qu’on ne porte aucune atteinte physique aux gens, on doit laisser chacun s’exprimer, et penser ce qu’il l’entend..

IMHO, l'atteinte punissable ne doit pas être uniquement physique. Si tous les jours un mec prends le micro au 20H de TF1 pour critiquer les <insert_your_favorite_victims_here> , l'atteinte n'est pas physique, mais elle n'est pas absente pour autant. Et je trouverai normal que les victimes puissent agir autrement qu'en déblatérant des noms d'oiseaux à leur tour sur France 2.
L'assassinat reste bien entendu une option toujours possible aussi, mais c'est moyennement légal.

Edit : Quelques retouches pour les fautes.


Avatar of Manux
Manux - Jan. 7, 2014 - 12:36:21

Si tous les jours un mec prends le micro au 20H de TF1 pour critiquer les <insert_your_favorite_victims_here>

Tous les jours, des mecs prennent le micro dans les médias pour critiquer Dieudo.

Tous les jours, des députés de droitent courent les médias pour critiquer les présidents de gauche.

Tous les jours, NKM se fait basher sur truiter.


Avatar of Stuffer
Stuffer - Jan. 7, 2014 - 12:47:47

Et je trouverai normal que les victimes puissent agir autrement qu’en déblatérant des noms d’oiseaux à leur tour sur France 2.


Avatar of Manux
Manux - Jan. 7, 2014 - 12:51:48

c'est à dire ? Je ne vois pas où tu veux en venir ?


Avatar of Stuffer
Stuffer - Jan. 7, 2014 - 14:20:09

Je veux dire que tu semblais être outré que des personnes soient condamnées pour avoir exprimer leur opinion. Moi, je dis que je trouve normal qu'il soit possible d'attaquer en justice (et gagner le procès) ces personnes si on pense avoir subit un préjudice, même moral. Et donc j'aimerai que les personnes visées (Dieudonné, NKM etc…) puissent intenter des procès si elles jugent que cela en vaut la peine et qu'elles savent qu'elles peuvent avoir raison.

Je n'aimerai pas qu'on puisse dire absolument ce que l'on souhaite sans aucune autre peur que de voir notre cible préférée en faire de même. C'est à mon sens pousser vers des insultes par média interposés, un climat et une ambiance de merde à longueur de journée dans les nouvelles (bon, passons sur la qualité des média d'informations grand public actuellement). Mais je n'aimerai pas non plus que ce soit l'État qui soit à surveiller et attaquer les orateurs choquants non plus.

Bref, je voudrais que ce soit comme n'importe quel acte : tu es bien libre de faire ce que tu veux. Et si je me sens lésé (pinard) par tes actes, je peux tenter une action en justice pour exiger réparations. Pas de loi(s) “anti-négationnisme des crimes contre l'humanité”, mais pas non plus de loi(s) “protectrice des connards à la langue bien pendue”.

C'est plus clair ?


Avatar of mansuetus
mansuetus - Jan. 7, 2014 - 14:43:48

A quoi ça sert d'autoriser ce genre de propos ? A part à faire monter la haine ? C'est pour ça que c'est interdit : le but des lois est de rendre la société vivable, pas de permettre aux abrutis de dire ce qu'ils veulent au nom de la liberté d'expression.

Ne voyez pas le complot judéo-maçonnique derrière toutes ces lois, c'est simplement une forme de diffamation condamnée explicitement.

Ce thread m'a presque mis de bonne humeur : il est inutile de me répondre, je préférerais qu'il s'arrête là car bizarrement, en tant que fournisseur de contenu je pourrais être responsable de vos propos qui n'engagent que vous.


Avatar of Manux
Manux - Jan. 7, 2014 - 17:03:36

C'est ce que j'allais dire, et c'est pour ça qu'il est bien que nous débattions entre gens intelligents, car il faut faire attention à ne pas déraper sur ce genre de sujet. Le moindre propos un peu tangent étant condamnable.

pas de permettre aux abrutis de dire ce qu’ils veulent au nom de la liberté d’expression.

Le problème, c'est qu'ils ne le font pas au nom de la liberté d'expression, mais de leurs convictions. Dans un monde multipolaire, nous sommes tous les méchants de quelqu'un d'autre.

Chacun a des raisons d'en vouloir aux autres. Je regrette seulement qu'il y'ait deux poids deux mesures quand aux condamnations qui sont rendues.

Edit : et putain de merde, c'est quand même bien révélateur du problème que tu en sois rendu là :

il est inutile de me répondre, je préférerais qu’il s’arrête là car bizarrement, en tant que fournisseur de contenu je pourrais être responsable de vos propos qui n’engagent que vous.

Alors d'éviter tout problème, voici un lien relatant une conférence d'une personne ayant droit de citer en France, et qui résume en partie mon opinion. Notez bien que je ne suis pas d'accord avec les causes avancées par ce monsieur, mais seulement avec les effets qu'il dépeint.

Edit : j'ai été un peu abscons : il s'agit d'une conférence de Philippe Nemo portant sur son bouquin intitulé “la regression intellectuelle en France”. il fait état de toutes les lois qui nous disent ce que nous devons penser.


Avatar of mansuetus
mansuetus - Jan. 7, 2014 - 16:45:19

Le problème, c’est qu’ils ne le font pas au nom de la liberté d’expression, mais de leurs convictions. Dans un monde multipolaire, nous sommes tous les méchants de quelqu’un d’autre.

Il me semble qu'avant d'être condamné pour “crime contre l'humanité”, il faut un minimum de procès qui tend à prouver que ces faits ont VRAIMENT eu lieu. Les gens qui le nient sont dangereux s'ils sont crus, c'est pourquoi, ….

(je n'ai pas vu la conférence, mais j'essaierai de le faire ASAP)


Avatar of Geok
Geok - Jan. 7, 2014 - 16:48:02

Tout ça me fait penser au dernier article de l'odieux connard (enfin surtout l'histoire de Dieudonné, la quenelle, toussa). D'ailleurs pour le sujet, il résume assez simplement ma pensée. Le fait de débattre autours des propos de quelqu'un pour savoir si c'est condamnable ou non est un non-sens, et ça ne fait que populariser son opinion. Autant le laisser pourrir dans un coin sans s'en préoccuper, même si je sais que ce n'est pas forcément la meilleur solution.

Sur le fond, je suis assez d'accord avec Stuffer. L'idée n'est pas d'autoriser ce genre de propos, mais plutôt de ne pas interdire quoi que ce soit d'un peu tendancieux qui ne ferrais qu'amplifier les idées avancées.


Avatar of Manux
Manux - Jan. 7, 2014 - 17:08:36

Il me semble qu’avant d’être condamné pour “crime contre l’humanité”, il faut un minimum de procès qui tend à prouver que ces faits ont VRAIMENT eu lieu. Les gens qui le nient sont dangereux s’ils sont crus, c’est pourquoi, ….

Même si les lois mémorielles qui sont en place aujourd'hui ont toutes leur légitimité, je me méfie seulement de la porté du phénomène. On commence par légiférer sur des sujets très graves et incontestables, au point d'interdire les travaux de recherche sur ces sujets, pour faire admettre le procédé. Puis une fois qu'il est admis, on continue de légiférer sur un peu tout et n'importe quoi.

Sans parler de complot judéo-maçonique, ce sont des enchaînements de petites choses insidieuses et insignifiantes qui sur le long terme prennent une certaine ampleur. Il n'y a qu'a voir l'évolution des acquis socaux qui ont été remis en cause depuis 20 ans. Aujourd'hui, certains jeunes plus jeunes que moi n'ont même pas notion que nos aînés ont dû se battre pour obtenir des congés payés, ni des conditions de travail qui ont été les leurs.


Avatar of Manux
Manux - Jan. 7, 2014 - 18:40:39
Avatar of Stuffer
Stuffer - Jan. 8, 2014 - 10:42:10

Ils en parlaient (de Dieudonné) hier soir sur le plateau du Grand Journal. Il n'y a pas eu que des conneries de dites et si vous avez le courage de supporter le ton geignard et la moustache de Edwy Plenel pendant 30-45 minutes, ça peut être intéressant pour entendre différents points de vue.

(De mémoire de demi-oreille depuis mon PC, y'avait aussi Filippetti, un rappeur français pas trop con, et les gros niqueurs chroniqueurs habituels).


Avatar of Nimo
Nimo - Jan. 13, 2014 - 17:02:12

Aujourd’hui, certains jeunes plus jeunes que moi n’ont même pas notion que nos aînés ont dû se battre pour obtenir des congés payés, ni des conditions de travail qui ont été les leurs.

mais pas seulement les jeunes
et pas seulement les congés mais aussi le combat contre le fascisme, loin d'être fini…
j'suis de 77 (l'année ET le département!)et je suis souvent très étonné de constater à quel point les personnes plus ou moins jeunes que moi, oublient l'histoire même celle pas si lointaine que ça dont tu parles, ou les gens se sont unis pour obtenir des droits sociaux qu'on perd doucement mais surement en construisant une société du chacun pour soi.
Je ne sais plus qui a dit : “laissez parler les cons, ça permet des les identifier” ou un truc du genre et je suis assez d'accord avec ça
maintenant, je ne serais pas choqué si l'état décide de condamner des propos dangereux qui n'encouragent que haine et violence
… j'aurais encore beaucoup à dire sur le sujet de la liberté d'expression mais la, présentement, j'ai pas le temps…


Avatar of Stuffer
Stuffer - Jan. 13, 2014 - 17:04:25

… j’aurais encore beaucoup à dire sur le sujet de la liberté d’expression mais la, présentement, j’ai pas le temps…

Ben commence, on jouera au Santini en attendant que tu finisses. :o)


Avatar of looz
looz - Jan. 13, 2014 - 17:27:57

Ouais enfin bon, quand j'entends le porte parole d'un gouvernement dire dans une même déclaration :

C'est une victoire pour la République

c'est une bonne chose d'encadrer la liberté d'expression

J'ai quand même tendance à me faire du souci


Avatar of mcroz
mcroz - Jan. 13, 2014 - 17:29:13

+1


Avatar of Lotharius
Lotharius - Jan. 13, 2014 - 17:38:10

je suis souvent très étonné de constater à quel point les personnes plus ou moins jeunes que moi, oublient l’histoire même celle pas si lointaine que ça dont tu parles, ou les gens se sont unis pour obtenir des droits sociaux qu’on perd doucement mais surement en construisant une société du chacun pour soi.

Idem.
J'attribue cela à un grave manque de conscience politique. Ca commence généralement par : “De toute façon, gauche ou droite, y sont tous pourris”. Au mieux, ça nourrit la masse des absentionnistes et des je-m'en-foutistes qui laisseront se désagréger la société. Au pire, il suffit qu'un couillon invente la notion “UMPS” pour attirer leur attention, et c'est joué.
Bref, pour la politique comme pour le reste, il suffit de faire des généralités de plus en plus grosses (hop, tout le monde dans le même sac, les immigrés, les juifs, les journalistes, les intellectuels, les bourgeois, d't'façon c'est tous les mêmes) pour qu'un maximum d'oies marchent au pas derrière pour bouter l'ennemi hors de France.

Pour ça que je suis absolument pour un minimum d'enseignement civique à l'école. Avec un minimum d'intelligence politique, tout le monde comprendrait que Dieudonné-le-politique raconte de la merde et y aurait même pas à interdire ses spectacles.


Avatar of mansuetus
mansuetus - Jan. 13, 2014 - 17:40:03

Pour ça que je suis absolument pour un minimum d’enseignement civique à l’école

Mais l'école est infestée de gauchistes :-)
ref : la vidéo de Manux


Avatar of Lotharius
Lotharius - Jan. 13, 2014 - 17:41:38

Ouais enfin bon, quand j’entends le porte parole d’un gouvernement dire dans une même déclaration […]

Valérie Pécresse, hein ? Hein, stp ?



[ 1 ] [2] [3] [4] Next