Fermer

Login

You've been logged-out from spontex.

Authenticate

Your spontex.org account




Or




New here?


Create an account

Données personnelles ?

Information on this website is public but you have to be logged-in to share. Login, means "give a username and a password". Then, you'll be able to fill some more but nothing is mandatory. If you can read this, it means you clicked on something restricted to logged-in. NOBODY DIED registring here. If you wish not to register, feel free, but don't click on that link again :-)

Titre
Please share those informations... but do not forget to add a link to spontex!
you should never read that.

Le siège de Spontex


Avatar of lorisalis
lorisalis - Aug. 9, 2011 - 13:45:06

LE SIEGE DE SPONTEX

Sur les plaines du royaume de Spontex le vent souffle. Et comme souvent il transporte de mauvaises nouvelles. Il est bien loin le temps où le calme et la concorde habitaient ces lieux , loin le temps de l'entente et de l'unité, c'est désormais du passé car le général Alcoofolies est parti, générant ce que les historiens qualifieront de “Grand Schisme”.
À Spontex, c'est la consternation mais ce sentiment serait tout autre si les habitants de ce paisible royaume se doutaient un instant de ce qui se tramait hors les murs. Plutôt que demeurer à jamais un chevalier errant, Alcoofolies lève des troupes. Son ambition est claire et le bruit d'une révolte fait déjà le tour du royaume.
D'ailleurs, parmi les chevaliers fidèles au roi, déjà des tensions apparaissent. Les paroles épiques du chevalier dissident en charment plus d'un…
Le roi Mansuetus vit là les heures les plus dures de son règne. Il comprend que les heures prochaines vont être décisives pour l'avenir du royaume.
Sur les remparts, c'est l'agitation. La nuit est tombée depuis peu et l'on voit apparaitre des dizaines de feux. C'est évident un siège se prépare.
La panique commence à faire frissonner les échines. Les troupes de Spontex ont besoin d'être revigorées…
C'est donc ce fameux soir, que le roi Mansuetus prononcera son discours, qualifié par les Scholiastes de: “Discours du 9 Août” ou “Spontex version 4”.
On attend désormais avec impatience que le jour se lève.

Aux premières lueurs, le spectacle est Homérique. Le général Alcoofolies se tient à quelques foulées de la grande porte, hors de portée des flèches. Derrière lui, la présence des chevaliers Raph, Lotharius, Manux et Be@, jettent la consternation à l'intérieur du royaume dont les murs semblent se fendiller à vue d'œil. Derrière ces cinq valeureux chevaliers, des centaines d“users”, prêts à en découdre, séduits par les discours charmeurs des chevaliers dissidents.
Le roi Mans, prend alors une terrible décision. Plutôt que de subir un siège, qui risque d'être long et terriblement ravageur, Il va passer à l'attaque et prendre ainsi l'ennemi de cours.
Il s'en va quémander à la reine Lynx un tissu précieux pour placer en cocarde autour de sa bite, la baise sur le front (!) puis part à la guerre.
Une fois le jour levé, les portes s'ouvrent et les spontexiens attaquent.
Dans les rangs d'Alcoof, c'es la surprise mais elle n'est que de courte durée. Les chevaliers se ressaisissent bien vite et se tiennent prêts.
Arrive le choc. la plaine se transforme en un immense théâtre de poussière en suspension, de sueur, de cris et de douleur. L'affreux bruit des bites qui s'entrechoquent résonne dans toutes les poitrines.
Une poignée de users spontexiens s'attaquent à Be@,cette dernière décoche aux malheureux quelques coups de nichons bien placés qui font des ravages.
La bite d'Alcoofolies est également redoutable. Elle crée parmi la piétaille spontexienne des coupes claires qui impressionnent même les plus redoutables.
Le roi Mans n'est pas en reste. Les users dissidents volent à sa droite et à sa gauche sous les coups de son membre démesuré. Son objectif est clair: Il se réserve le général Alcoofolies pour un combat qui risque de s'avérer Dantesque.
De leurs côtés, les chevaliers spontexiens s'en donnent à cœur joie. Sire Gub, assome les ennemis de coups de glands bien placés tandis qu'Ahmet, dit le “Mamelouk” fait des ravages avec son arme courbée. Dame Minizyl, de sa poitrine proéminente, envoie valser les jeunes soldats qui curieusement, s'en iront mourir le sourire aux lèvres.
Le roi Mans, de son côté, continue son avance, épaulé du chevalier Dauby, qui inonde l'ennemi d'insultes bien placées et du jeune écuyer Crom, prêt à donner son corps pour protéger son roi.
L'instant fatidique arrive enfin: Les deux ennemis sont face à face, la bite à la main. Les regards sont fixes comme dans un film de Sergio Leone. Le silence est revenu sur le champ de bataille.

Puis les souvenirs affluent. Tous les bon moments refont surface. Ces grandes courses effrénées dans les hautes herbes, ces soirées viriles mais si sensuelles…Tout revient dans les mémoires.

Les deux hommes laissent leurs animosités de côté, et se jettent dans les bras l'un de l'autre. (en s'éborgnant au passage, leurs armes restées défouiraillées)
Un vent d'amour balaye alors la plaine. Tous les combattants jettent leurs armes et s'enlacent, submergés par ce torrent d'émotions nouvelles.
Derrière les murailles, ce ne sont plus que cris de joie. Atchoum, le chef cuisinier du royaume se dit qu'il lui faudra faire cuire pas mal de sangliers. tandis que Minizyl se hâte de rentrer pour préparer ses fameux cookies…
Quoi qu'il en soit, ce jour du 10 août rentrera à jamais dans l'histoire.


Avatar of mansuetus
mansuetus - Aug. 9, 2011 - 13:48:25

Check this out !
(cet homme est fou)


Avatar of atchoum
atchoum - Aug. 9, 2011 - 13:51:17

Il se passe quoi dans ta tête mon petit lori?

EDIT: respect


Avatar of Ghost
Ghost - Aug. 9, 2011 - 13:50:29

Sublime lorisalis.


Avatar of Beri
Beri - Aug. 9, 2011 - 13:51:09

muhahahahamooaaaaaaaahahahahaha


Avatar of Ghost
Ghost - Aug. 9, 2011 - 13:58:27

En y repensant, ça me rappelle le De profundis morpionibus avec une fin plus heureuse.


Avatar of atchoum
atchoum - Aug. 9, 2011 - 14:01:29

Avec un tel troubadour, pas besoin de l'attacher à un arbre pour le banquet final


Avatar of Staafu
Staafu - Aug. 9, 2011 - 14:09:14

Du haut de la plus haute tour spontexienne, le Scribe lorisalis avait observé la scène avec soin. Griffant fébrilement son vieux parchemin en peau de boursouille, il inscrivit cet instant décisif de l'histoire de Spontex pour le laisser aux générations futures, si molles, si nubiles.
La larme au masque, celui qu'on attacha jadis aux ronces les plus noires pour avoir chanté comme un wok fêlé et dansé comme un zombie zélé, transmettait alors à la postérité son plus ardent récit, emprunt de bites et de monstruosités royales, de coups de Trafalgar et d'embrassades folles.
Qu'il en soit ainsi remercié.


Avatar of Manux
Manux - Aug. 9, 2011 - 14:11:05

Je crois que j'avais jamais ri autant depuis mon inscription sur spontex.


Avatar of Dauby
Dauby - Aug. 9, 2011 - 16:52:38

:')


Avatar of Ghost
Ghost - Aug. 9, 2011 - 17:51:11

Sublime. Encore mieux que le chanteur masqué. J'adore !

T'es mon héros !



New post

You'll be able to post an answer when you are logged-in
Login/create an account