Titre
Please share those informations... but do not forget to add a link to spontex!
you should never read that.

De l'eau !


[ 1 ] [2] [3] [4] [5] Next
Avatar of Manux
Manux - June 22, 2013 - 00:47:50

Économiser l'eau.. quand je me brosse les dents.. réduire ma douche de deux minutes, tirer la chasse avec le petit bouton pour la petite commission et le gros pour le reste… Je serais un mec bien, si je faisais tout ça. Comment dit-on déjà ? Ah oui.. éco-responsable.

Parce que si j'ai bien compris, au delà d'apaiser ma lourde conscience, tous ces petits gestes présenteraient un gros avantage: j'économiserais sur deux plans. – J'économiserais sur ma facture. Admettons, ça me plait pas mal ça. – Et surtout, j'économiserais l'eau du monde. J'entends par là, Le Monde, tout le monde, la planète. déjà, là, je comprends moins. Au delà du simple raisonnement égoïste du type qui n'a jamais manqué d'eau, je me pose plusieurs questions.

Est ce que je ne suis pas en train de me faire bourrer le mou ? Ne chercherait-on pas à me faire culpabiliser pour quelque chose dont je ne suis pas responsable ?

Car vider les chiottes, avec 10 litres d'eau quand il n'en faut que 5, certes, c'est complètement con. Faire l'inverse relève du bon sens. Mais de là à être considéré comme un pollueur, un gaspilleur pour ça..

Tout ça me gène sur deux points.

Déjà, il me semble que l'eau pour laquelle je paie, devrait me revenir de droit. Car.. elle est sur terre, la terre est à tout le monde, donc l'eau aussi à priori. Vous allez me dire : “oui mais le réseau de distribution, tu te rends pas compte, tout ça..”
Ce à quoi je répondrai : _“oui mais le réseau de distribution, il existe, il est créé. Il l'a même été grâce aux impôts de mes grands parents, et des votre. Et puis je continue de payer des impôts pour l'entretenir ce réseau.”

Alors l'état a laissé ce réseau en concession à de superbes entreprises multinationales, qui ont pour mission de garantir que mon eau arrive bien chez moi (mission qui devrait être de service public à mon avis) en échange de quoi ces concessionnaires m'apportent de superbes avantages, à savoir une facture en ligne, et la facilité d'un prélèvement automatique. Donc déjà l'eau devrait être un service gratuit, à mon sens.

Donc vis à vis du premier avantage, à savoir l'économie sur ma facture, je paie déjà pour un truc qui me revient de droit. Ce qui me coûte cher, c'est même pas l'eau en elle même, c'est l'abonnement, et tous les frais annexes, alors tant qu'à être con, autant apprécier ma douche 2, voire 10 minutes de plus.

Pour le deuxième point, qui est, “économiser l'eau de la planète”.

On voudrait me faire croire que si je prends ma douche, dix minutes de plus, je gaspille l'eau.

“Ben oui, j'y avais pas pensé.. l'eau qui s'en va dans le siphon, elle disparaît dans un trou noir, et ne peut donc plus jamais réapparaître, alors oui faut l'économiser.”

Pourtant, c'est pas ce qu'on m'a appris moi quand j'étais petit : Le Cycle de l'eau, et tout.. tout ce qui part dans la terre, est filtré nettoyé par la terre elle même, puis ça va dans les nappes, et puis ça repart vers l'océan, et puis ça s'évapore, et puis ça fait des nuages, et puis ça pleut, et ça tombe dans la mer ou ça vient dans ma douche, et mon siphon, et les égouts, et les stations d'épuration, et puis ça part dans la Garonne ou l'atlantique, et hop, ça se ré-évapore.. et blablabla

Bref.. pas une seule goutte d'eau ne se perd !

Et là vous allez me dire : “Oui mais tu gaspilles l'eau avec ta douche, parce que tu la pollue avec ton savon agressif pour la nature”

Je vous arrête ! Expliquez moi qui le pollue le plus et gaspille l'eau: Moi qui prends ma douche à 100 litres d'eau et 5 Centilitres de savon ? Ou la bonne femme qui prend sa douche à 50 litres d'eau avec 15 cl de shampoing, 10 d'après shampoing, et 25 cl de savon, et de gel intime et tout et tout… en terme de pollution…

Au final, le problème n'est pas tellement sur la quantité d'eau.. enfin pas pour nous en tous cas.. le problème je crois qu'il se trouve pour les gentils concessionnaires qui nous apportent l'eau, et qui ont aussi en charge de retraiter les eaux usées. Et oui : plus on leur envoie d'eau dégueulasse et polluée, plus ça leur coûte cher à nettoyer. Parce qu'il faudrait éteindre l'eau quand on se brosse les dents, en revanche arroser le jardin, ça poserait pas de problème ça.. on en entend beaucoup moins parler je trouve.

Entendons nous bien.. je ne nie pas qu'il y'ait un problème de l'eau dans le monde. La preuve, les américains commencent à s'emparer des dernières réserves encore non polluées. Mais si problème il y'a, il n'est pas à chercher de notre côté à mon sens. Il est à chercher évidemment du côté des industriels. J'aimerai connaître le ratio d'eau polluée par les industriels, et celui pollué par les particuliers. Mais bon.. faire économiser l'eau aux industriels, c'est compliqué, ils ont des lobbys, de l'argent..

Mais du coup, pourquoi nous faire culpabiliser ? Quel est l'intérêt ?

C'est là que je pense que c'est vicieux. Je pense que nous culpabiliser présente l'intérêt de commencer à nous faire admettre que lorsqu'on commencera, nous ou nos enfants à manquer d'eau, ça sera de notre faute. Ben oui.. “souvenez vous” nous dira l'état : “on vous avait dit d'éteindre l'eau quand vous vous brossiez les dents.. maintenant c'est trop tard. Du coup, l'eau au lieu de la payer 15€ le m3 vous allez la payer 400€.”

Et nous, conscients d'avoir été des petits polissons égoïstes, on s'excusera devant nos enfants, en leur disant qu'on a pas été raisonnables il y'a 30 ans.. en oubliant que ce sont les industriels qui à l'époque ont tout dégueulassé.

Bref, vous m'avez compris, voici le troll : je pense qu'on est en train de faire de l'eau un nouveau produit de luxe à force de culpabiliser les gens.

Qu'en pensez vous ?

Notez que j'ai peut être (sans doute) dit des conneries, je ne me suis pas encore documenté sur le sujet, et tout ça n'est qu'une réflexion tout à fait personnelle.


Avatar of Mako
Mako - June 22, 2013 - 00:57:39

C'est dingue comme je suis à peu près contre tout ce que tu as (joliment) écrit et décrit… Mais je n'ai ni le temps, ni la patience de tout reprendre maintenant… Peut-être plus tard…


Avatar of M@x
M@x - June 22, 2013 - 02:16:26

C'est dingue comme je suis à peu près d'accord avec tout ce que tu as écrit…
Bossant dans l'industrie, je ne peux qu'appuyer tes propos… Vu le prix du m3 qu'on paye, je peux vous dire que ce n'est certainement pas une priorité pour nous eux d'économiser l'eau. Et pour en consommer, on en consomme!


Avatar of Nimo
Nimo - June 22, 2013 - 04:25:21

ouais… c'est vrai que c'est une super technique de culpabiliser le citoyen moyen de nos pays civilisé et tellement facile en plus. Comme ça marche plutôt bien, y'a pas de raison d’arrêter.
Je crois beaucoup en la valeur de l'exemple donc sur certains sujet, j'essaye le plus possible de faire attention à mon comportement avant de la ramener mais il y a toujours un truc qui me dérange ; c'est que bien souvent les donneurs de leçons sont adeptes du “faites ce que je dis, pas ce que je fais”.
Bref, pour l'eau comme pour plein d'autres choses malheureusement, je suis proche de ta façon de penser Manux


Avatar of Dauby
Dauby - June 22, 2013 - 04:39:04

Donc sous prétexte que c'est pas nous les (premiers) fautifs, on devrait rien faire tant que “eux” ne font rien ?

Je vous arrête ! Expliquez moi qui le pollue le plus et gaspille l’eau: Moi qui prends ma douche à 100 litres d’eau et 5 Centilitres de savon ? Ou la bonne femme qui prend sa douche à 50 litres d’eau avec 15 cl de shampoing, 10 d’après shampoing, et 25 cl de savon, et de gel intime et tout et tout… en terme de pollution…

Là je veux bien être d'accord avec toi. Mais force est de constater que toi qui prends ta douche à 100 litres d'eau et 5 centilitres de savon “pollue” (et consomme) plus que moi qui prend ma douche avec 50 litres d'eau et 5 centilitres de savon.

Mais si problème il y’a, il n’est pas à chercher de notre côté à mon sens. Il est à chercher évidemment du côté des industriels.

J'ai envie de dire “Captain Obvious”. Mais ça ne t'empêche pas faire des efforts qui ne te coûtent quasiment rien. Je ne trie pas mes déchets ou je ne fais pas attention à ma consommation d'eau parce qu'ils le disent à la télé mais parce que j'ai envie d'enlever un gravier de la machine. Alors oui ça changera probablement rien mais si un peu plus de gens le faisaient sérieusement, on commencerait à aller de l'avant et peut-être faire bouger les choses.

J'ai l'impression que tout ton discours se résume à “c'est pas ma faute, c'est eux donc j'ai le droit de ne rien faire”. Je trouve ça complètement déplorable.


Avatar of Nimo
Nimo - June 22, 2013 - 05:00:57

J’ai l’impression que tout ton discours se résume à “c’est pas ma faute, c’est eux donc j’ai le droit de ne rien faire”. Je trouve ça complètement déplorable.

heu c'est pas vraiment ça pour moi
ce serait plus un truc du genre, “dans la mesure du possible je fais des efforts sur beaucoup de chose, alors me cassez pas trop les couilles a me culpabiliser pour me faire endosser les conséquences de vos décisions alors que vous ne faite même pas le dixième des efforts que vous me demandez de faire (et le “vous” s'adresse autant à ceux qui ont le pouvoir qu'aux putes qui relayent le discours voulu)”


Avatar of Mako
Mako - June 22, 2013 - 11:02:07

Bon, j'étaie un peu mes propos.

Tout d'abord, j'ai été un peu radical la première fois : tout n'est pas faux dans le post de Manux. Mais il n'en reste pas moins que quand je lis ceci :

[…] je paie déjà pour un truc qui me revient de droit […]

j'ai du mal à être d'accord… En fait, de manière générale, je trouve que ce passage reflète bien l'ensemble du message : c'est un post (volontairement ?) provocateur, qui prône la théorie du complot à tout-va, le tout plus ou moins subtilement agrémenté de remarques laissant penser que tout t'es dû, et que encore, t'es bien con de te contenter de si peu.

J’ai l’impression que tout ton discours se résume à “c’est pas ma faute, c’est eux donc j’ai le droit de ne rien faire”. Je trouve ça complètement déplorable.

Ouais, il y a un peu de ça aussi.

Bon, je pense tout de même que Manux a volontairement grossi le trait, histoire de provoquer des réactions (dans un sens comme dans l'autre) parce que les débats enflammés sur le forum lui manque, mais cela n'excuse pas tout…


Avatar of piccolino
piccolino - June 22, 2013 - 13:28:21

Ce qui est certain, c'est que notre principale consommation d'eau n'est pas notre consommation d'eau (ou plus clairement notre consommation indirecte). Un appareil électronique nécessite de grandes quantités d'eau lors des différentes étapes de son traitement.

Un kg de viande, surtout bovine, a nécessité en amont plusieurs m^3^ de flotte. Mais l'eau fait partie des ressources limitées, et il est logique de la payer (cher) au delà d'un certain stade de consommation. Je suis pour un tarif graduel : plus tu consommes, plus tu paies cher le m^3^.

Je rejoins Manux sur un point, les bonnes femmes polluent plus que les mecs, avec les hormones des contraceptifs qu'elles pissent et qui affectent la sexualité des poissons. Alors qu'avec une paire d'aiguilles à tricoter et un peu de dextérité, tu extrait un fœtus qui peut en plus fertiliser le jardin.

Ce qui nous ramène au traitement de la flotte. Certains composés chimiques (en particulier liés aux médicaments) ne peuvent être traités par les stations d'épuration et finissent dans les rivières, au grand dam de l'écosystème local. De même, le lavage de certains tissus synthétiques (en particulier la “polaire”) génère des microplastiques qui arrivent jusqu'à la mer et sont graillés par le zooplancton, ce qui là aussi pose problème.

Bref, c'est pas simple.


Avatar of Manux
Manux - June 22, 2013 - 13:47:03

Mais force est de constater que toi qui prends ta douche à 100 litres d’eau et 5 centilitres de savon “pollue” (et consomme) plus que moi qui prend ma douche avec 50 litres d’eau et 5 centilitres de savon.

C'est là que j'ai dû mal m'exprimer. Dans ce cas, précis, tu enverras une eau plus concentrée en pollution, et moi une eau plus diluée. Mais la quantité de polluant sera la même.

Mais je suppose que moi, je vais contribuer à saturer plus rapidement les bassins d'épuration, et engendrer des coûts supplémentaires pour les entreprises chargées de retraitement de l'eau.

Mais au final, l'eau de nos deux douches rejoindra bien le cycle initial : 150 litres reviendront dans la nature.

D'où le fait que, à mon sens “économiser l'eau”, c'est de la fumisterie.

je pense tout de même que Manux a volontairement grossi le trait

Pas forcément, le fond de ma pensée est retranscrit assez justement ici. J'ai seulement mis de côté toute partie de mon opinion qui nuancerait mon propos. Mais bien évidemment que je suis sensible au problème de la pollution des sols, de la qualité des eaux, etc etc.

Mais je voulais resté centré sur le sujet principal qui est : “culpabiliser les gens, pour leur vendre l'eau plus cher.”

Edit : Arrivée d'alcoof

Ah… on entre de plein pied dans le vrai cœur du problème.

l’eau fait partie des ressources limitées

Pourquoi ?

Ce qui nous ramène au traitement de la flotte.

Donc tu me rejoins, le vrai problème n'est pas d'éteindre le robinet quand on se brosse les dents, mais bien : les circuit d'évacuation des eaux usées, l'utilisation de quantités d'eau astronomiques par les industriels, à tord et à travers, le lisier généré par les agriculteurs, et la qualité déplorable des traitements des eaux polluées.

Le seul vrai problème que je veux bien concéder à l'humanité, est l'utilisation d'eau pour évacuer ses déchets organiques (le caca, pour ceux qui auraient du mal à suivre).

Le caca dispersé sur un champs, c'est de l'engrais, le caca mélangé a de l'eau c'est du poison. Nous avons donc aujourd'hui des sols totalement fertiles, à cause du tout à l'égout, de l'élevage intensif qui génère du lisier. Du coup, on est obligés d'utiliser des engrais, sinon dans les 3 quarts des sols mondiaux, plus rien ne pousse. Et les engrais repartent dans les mers, et la vraie pollution est là.

Pasteur a dit que nous buvions nos propres maladies. Il a tout expliqué en disant ça. Le vrai progrès, ça serait d'arrêter de nous bassiner avec l'économie d'eau. Mais plutôt d'éduquer sur effets d'évacuer son caca avec de l'eau bien propre et de promouvoir les toilettes sèches.

Pour re-répondre à Dauby

si un peu plus de gens le faisaient sérieusement, on commencerait à aller de l’avant et peut-être faire bouger les choses.

Ton eau mélangée à ton dentifrice part dans les stations d'épuration et est nettoyée à peu près correctement. Le problème ne se situe pas dans ton effort. Par contre, un agriculteur qui nettoiera une fois son étable (les bouses) utilisera plus d'eau que toi durant toute ta vie pour te brosser les dents.

Et lui, il va polluer réellement. Parce qu'il va créer du lisier qui va s'écouler dans les nappes et polluer les sols, au lieu de balancer dans les champs ça et créer de l'humus, qui pourrait régénérer du nitrate et du phosphore pour enrichir les sols.

Bref, dire au citoyen d'économiser l'eau, c'est de la fumisterie.


Avatar of piccolino
piccolino - June 22, 2013 - 13:35:24

“culpabiliser les gens, pour leur vendre l’eau plus cher.”

Alors qu'il n'est pas besoin de les culpabiliser, c'est comme la consommation d'énergie ou autres, au delà d'un minimum vital, la tarification devrait augmenter jusqu'à être prohibitive, pour décourager les usages somptuaires. Il ne faut pas oublier que nos ressources sont limitées.

Et même chose pour les entreprises hein.


Avatar of lauvergnat
lauvergnat - June 22, 2013 - 14:17:48

Je crois qu'il manque un élément important dans le raisonnement :
l'eau de votre douche ne devrait pas arriver à la mer. Le cycle normal d'une goutte d'eau, c'est d'être utilisé en amont, donc d'arriver dans une rivière, un peu usée, de passer au travers de la terre et d'être filtrée naturellement, puis de ressortir, d'être réutilisée, etc. etc., et ce n'est qu'après plusieurs utilisations et filtrages qu'elle finira à la mer.
Prenons un exemple : tu prends une douche de 50 litres, la terre en absorbe 49l et seul un litre arrivera dans la mer. Si tu en prends une de 100 litres, 49l seront absorbés (il n'y a pas de raison que la terre en absorbe plus) et 51l arriveront à la mer.
Donc 51 litres sont quitter le cycle terrestre pour aboutir dans la mer. Et avant de remonter sous forme de nuage jusqu'aux montagnes et aller renflouer les nappes phréatiques, il va se passer pas mal de temps.
Second problème : si tout le monde fait ce que tu dis, ce n'est plus en litres qu'on va compter, c'est en %age de la nappe phréatique. L'eau ne disparaît pas, c'est vrai. Mais ce n'est pas équivalent quand elle est dans la mer ou quand elle est dans la nappe phréatique. Sinon, il n'y aurait jamais de problème de sécheresse ou de manque de pluie ! QUe l'eau existe en quantité sur la planète, c'est une chose. Qu'elle soit au bon endroit au bon moment, c'est un autre problème, et prendre une longue douche n'aide pas.
Ensuite, ta “dilution” de son savon dans l'eau n'aide en rien. Il faudra simplement filtrer plus d'eau… Donc il faudra plus de station d'épurations, pour encaisser les millions de litres de flottes 'peu' polluées.
C'est certain que les particuliers ne sont pas les principaux consommateurs d'eau. Mais les particuliers, en général, ont un travail, et si ces travailleurs ont été sensibilisés à la réduction de la consommation d'eau, ils pourront aussi militer dans leur entreprise pour que la consommation baisse.
Un autre exemple qui me vient à l'esprit : les cuves de récupération d'eau de pluie. Tu gardes 1000 litres de flotte chez toi, qui sinon aurait rejoint le reste des eaux de pluie à savoir dans les nappes phréatiques pour ce qu'elles peuvent absorber, et les rivières et la mer pour le trop-plein. En retardant l'écoulement de tes 1000 litres d'eau de pluie en les stockant, tu évites que les nappes phréatiques ne soient saturées, et que les rivières du coup ne débordent sous la crue, et que l'on soit obligés de reconstruire des tas de choses détruites… C'est le principe du barrage, mais éclaté en autant de mini-points de rétention.
Bref, le sentiment global de ton message me font dire que c'est un raisonnement d'un égoïsme humide.
Quant au côté gratuit de l'eau, j'ai du mal à comprendre ton raisonnement. Il faut des infrastructures pour amener l'eau jusque chez toi, et pour la retraiter une fois qu'elle en ressort. Si tu ne paies pas l'eau, comment l'état financerait-il les infrastructures ? Par des impôts. L'avantage, c'est qu'en payant ton eau, plus tu en consommes, plus tu paieras (règle de trois, et je suis d'accord avec piccolino sur le manque de côté graduel), alors que si c'était dans les impôts, ce ne serait pas en fonction de ta consommation mais en fonction de tes revenus. Et ne va pas croire que les réseaux ont été créé par tes grands-parents et qu'il n'y a qu'à les entretenir : on remplace des canalisations d'eau en permanence, ce n'est pas éternel…
Enfin, sur la culpabilisation pour faire augmenter le prix de l'eau, je dirai : oui et tant mieux. Plus il y aura de gens qui seront certains que l'eau est précieuse, plus il y aura de militants au sein des méchantes entreprises qui militeront aussi pour que leur boite réduise leur consommation.


Avatar of Schtroumpf
Schtroumpf - June 24, 2013 - 11:34:25

Comme toujours sur ce genre de sujet, il faut réfléchir en passant à l'échelle.
Non, tes 50 litres de plus par jour ne changent rien. Mais multipliés par le nombre d'habitants qui ont accès à l'eau potable, ça fait quelques millions de m3.

Il y a deux composantes à prendre en compte.

1) Concernant le traitement de l'eau usée.

Comme le dit lauvergnat, ce n'est pas la quantité de polluant qui compte le plus dans les stations d'épuration, mais la quantité d'eau à filtrer. C'est notamment la raison pour laquelle on indique bien qu'il ne faut surtout pas raccorder l'eau venant des gouttières à la fosse septique.
Que ce soit en assainissement collectif ou individuel, l'eau doit (entre autres) séjourner un certain temps dans des bassins à levure pour être filtrée correctement. Ces bassins ont une capacité de traitement qui se mesure en quantité d'eau filtrée par unité de temps.
En résumé, plus d'eau à filtrer = plus de nécessité de bassins. Plus de polluants = plus de nécessité de vidange de ces bassins. L'équation n'est pas simple, mais le goulot d'étranglement est quand même la quantité d'eau qu'il est possible de traiter.

Alors oui, on pourrait croire qu'il suffit de construire des bassins supplémentaires, ce que paie ta facture. Mais il est quand même vachement plus efficace de réduire la boulimie ambiante.

Petite note à propos des déchets organiques évacués VS les toilettes sèches. Sur l'idéologie, je suis d'accord concernant les toilettes sèches, mais le tableau n'est pas si noir sur les cacas évacués.
Les boues qui sont récupérées au fond des bassins servent (au moins en partie) à fertiliser des champs où l'on cultive des plantes qui ne sont pas destinées à être consommées par les humains (on les consomme indirectement : luzerne => déshydratation => bétail => viande/lait). Le reste est (je crois) incinéré (avec un bel apport à l'effet de serre) car tout ce qui sort par nos chers petits trous n'est pas forcément utile aux cultivateurs.
Si on avait tous des toilettes sèches, je ne suis pas certain que le canal de distribution de cet engrais naturel serait si efficace. Pire, cela pourrait être vecteur de maladie (car malheureusement, énormément de monde n'a pas assimilé les bases de l'hygiène).

N'oublions pas non plus qu'énormément d'eau polluée ne passe pas par les canaux de traitement (ruissellement sur routes, etc …)

2) Concernant l'approvisionnement en eau.

Je m'y connais un peu moins (j'ai visité une station d'épuration mais pas une station de captage) mais, comme le dit lauvergnat, la plupart des agglo puise son eau potable dans la nappe phréatique, qui n'est alimentée que par les pluies. Si tu puises de trop, le niveau de la nappe descend jusqu'à ne plus être captable.
Si tu arroses ton jardin, deux possibilités :
- Le sol est déjà humide, l'eau redescend dans la nappe (mais peut-être en aval du captage de ton agglo) ;
- Le sol est trop sec, l'eau ruisselle en surface jusqu'au cours d'eau le plus proche et doit attendre un cycle avant de redevenir disponible.
Si tu remplis une piscine, tu bloques de l'eau (idem pour les cuves d'accumulation d'eau de pluie, mais d'une part, celle-ci est soumise au même comportement que l'eau d'arrosage, et d'autre part, vu que tu vas utiliser cette eau ensuite, c'est autant d'eau non puisée dans la nappe).
Si tu arroses ta voiture, même principe que l'arrosage normal, avec les produits non traités en plus.

Enfin, concernant les méchants-industriels-qui-consomment-plus-que-moi-avec-ma-brosse-à-dents : il est effectivement probablement beaucoup plus efficace de ne pas acheter de produits qui nécessitent beaucoup d'eau à la production, que de fermer le robinet quand on se lave les dents (1). Donc exit la viande rouge, les équipements électroniques, etc… Mais ferme le robinet quand même, ça coûte rien.
Avec bien sûr le même comportement d'échelle : si tu le fais seul, ça ne servira à rien. Si peu le font, ce sera juste du gaspillage en plus. Si la majorité le fait, le coût cumulé de construction inutile, de manque à gagner et de destruction sera plus élevé que le bénéfice potentiel de vente.

(1) Sincèrement, j'ai toujours fermé le robinet. A la maison, on n'a pas attendu qu'on parle d'écologie pour ça. C'est juste complètement con de le laisser ouvert.


Avatar of Beri
Beri - June 24, 2013 - 11:32:27

Manux, j'aime ton argumentation, mais je dois avouer que j'ai du mal à adhérer à tous les points.
Le vrai problème est que les nappes phréatiques sont limitées, il en faut du temps pour que ca se remplisse tout ca. Si ton eau arrive dans la mer, alors elle ne sera plus potable. C'est en cela que l'eau est une ressource limitée.
Si on voulait vraiment agir, il faudrait effectivement utiliser des chiottes sèches ou alors utiliser de l'eau recyclées (genre tu prends ta douche, ca stocke dans une cuve et tu vires ton caca avec cette eau). Tout ce qui n'est pas directement eau de consommation (au sens qui doit être potable) devrait être de l'eau de 2nd choix.
L'industrie n'a pas besoin d'une eau pure pour la plupart de ses besoins je pense. Réutiliser l'eau en circuit interne pour maximiser sa durée de vie (et minimiser les coûts et la consommation) là est le vrai enjeu.


Avatar of Manux
Manux - June 25, 2013 - 02:24:37

Bon.. je crois que vous ne prenez pas assez de recul pour l'analyse de la situation. Vous êtes centrés sur les effets au lieu de chercher les causes.

Alors je vais reprendre point par point ce que dit chacun d'entre vous, et je développerai ensuite.

L'auvergnat : Tu semble te contredire dans ton post. Un coup les barrages qui permettent à l'eau d'éviter de rejoindre les nappes sont salvateurs, un coup c'est la sécheresse.. bref, tout ça manque de clarté.

Généralement, et dans la plupart des cas, le système n'est pas trop mal fait, ce qui fait que l'eau est renvoyée là ou elle est prise. Quand elle est prise dans une rivière, elle est renvoyée un peu plus loin dedans en amont.. lorsqu'elle est prise en mer, elle est renvoyée en mer. Lorsqu'elle est prise dans les nappes, elle est renvoyée là où elle devrait finir par arriver. Donc certes, le circuit est modifié, mais c'est négligeable.

Et puis concrètement, dans nos régions : avez vous déjà craint, à quelque moment que ce soit une pénurie d'eau ? Bref, le manque d'eau est un faux débat à mon avis. Certes, vous avez déjà vu des ruisseaux à sec, tout comme il en existait lors que le réseau de distribution d'eau était existant.

tu prends une douche de 50 litres, la terre en absorbe 49l et seul un litre arrivera dans la mer.

Et non, définitivement, la terre n'absorbe pas l'eau des douches, je sais pas où tu as vu ça.

Il faut des infrastructures pour amener l’eau jusque chez toi, et pour la retraiter une fois qu’elle en ressort. […] on remplace des canalisations d’eau en permanence, ce n’est pas éternel

Concernant cette partie, ce sera la fin du développement de mon raisonnement.

à schtroumph (je passerai sur Beri qui ne propose que des solutions tout à fait cohérentes, et qui au final vont plutôt dans mon sens)

Les boues qui sont récupérées au fond des bassins servent (au moins en partie) à fertiliser des champs où l’on cultive des plantes qui ne sont pas destinées à être consommées

C'est vrai et c'est plutôt bien. Mais une infime partie seulement de la matière organique retrouve sa place initiale dans nos sous sols.

Si on avait tous des toilettes sèches, je ne suis pas certain que le canal de distribution de cet engrais naturel serait si efficace. Pire, cela pourrait être vecteur de maladie

Ce qui est vecteur de maladie aujourd'hui, ce sont les quantités astronomiques de pathogènes présents dans les selles, et qui au contact de l'eau prolifère à foison. Au final, ces pathogènes sont aujourd'hui présent dans le cycle complet de l'eau. Alors que le caca, ça n'est jamais que des déchets organiques.. au bout d'un an et demi, ça fini par faire du terreau. C'est naturel.

L’équation n’est pas simple, mais le goulot d’étranglement est quand même la quantité d’eau qu’il est possible de traiter.

là, à mon sens tu soulève presque le bon problème. Je pense qu'avec nos économies d'eau, on se trompe de problème.
C'est là dessus que se fonde tout mon raisonnement, alors ouvrez grand vos yeux :

  • le problème n'est pas la quantité d'eau qu'il y'a à traiter, mais bel est bien qu'il faille retraiter l'eau.*

Alors voilà, aujourd'hui, dans notre quotidien, nos usages domestiques consistent à balancer dans la flotte :

- Des agents pathogènes, qui vont proliférer dans l'eau, alors qu'ils finiraient pas former du composte s'ils étaient balancés dans de la sciure et utilisés pour fertiliser les sols. (vous m'avez compris, c'est le caca). En effet, les pathogènes dans l'eau ont un environnement propice pour se reproduire, bon milieu, bonnes températures. Bref: effet Shaker, le nombre de bactéries est multiplié dans la flottes. Résultat: aujourd'hui, seules 50 des rivières sont françaises sont encore susceptible d'accueillir des baigneurs car, elles ne contiennent pas de pathogènes.

- Des détergents.. pour la lessive, la vaisselle, les savons. Aujourd'hui l'industrie a créé plus de 100.000 molécules pétrochimiques dont on ignore les effets lorsqu'ils sont mélangés.. et lorsqu'on les cherche aujourd'hui dans nos rivières, ben oui.. on les retrouve.

- Des médicaments qui sont rebalancées dans la flotte à travers nos urines. Lorsque vous prenez un médicament : 60% du médoc finit aux chiottes. Et bien sûr, on ignore à long terme les effets de toutes ces molécules mélangées dans la flotte.. Sauf qu'on commence à se rendre compte que dans certaines rivières, les poissons changent de sexe, à cause des hormones.

- Et puis ensuite, on va également retrouver les tampax, le PQ, et tout ce qui vous dérange, et que vous trouvez pratique de balancer dans vos chiottes.

Voilà grosso-modo tout ce qu'il va falloir retraiter, filtrer et épurer… et oui et oui. Bon.

Alors là.. c'est bizarre, parce que au lieu d'économiser l'eau.. on a qu'à se dire qu'on pourrait changer un peu notre mode de conso.. on pourrait genre.. (dans l'ordre par rapport à la liste précédente :)

- Utiliser des toilettes sèches, j'en ai déjà parlé ça. Donc non seulement, on arrêterai de polluer l'eau. Mais également, ça nous permettrait de refertiliser correctement nos sols, grâce à l'azote, le phosphore et le potassium contenu dans les molécules organiques. Ce qui permettrait donc de réduire considérablement les engrais qui vont ruisseler vers les rivières, les mers, et foutre le bordel en Bretagne.

- On pourrait également utiliser des détergents naturels, aussi bien pour le savon, que les différents produits d'entretiens. Le vinaigre blanc nettoie très bien, le savon noir également. On peut se brosser les dents avec de l'argile et des huiles essentielles, ou encore utiliser des savons et des shampoings naturels.

- Au niveau des médicaments.. bon ben déjà la France est championne du monde de médocs, je ne vous l'apprend pas. On pourrait déjà voir à prévenir au lieu de guérir. Se soigner avec plus de choses naturelles, et puis vraiment, lorsqu'on est malade, faire éviter de balancer nos urines dans les circuits habituels.

- Et puis le tampax et les PQ, on pourrait peut être simplement prendre soin de les jeter à la poubelle.. ça ferait certainement beaucoup plus de bien que ces demi chasses d'eau à la con. Parce que évidement, ces asses simple à filtrer, mais ça empêche de récupérer proprement la matière organique qui servirait à …? refertiliser les sols. (c'est pour voir si vous suivez.

Alors déjà quand on aura fait tout ça, on se rend compte que le traitement de l'eau est grandement facilité, parce qu'on ne balance quasiment dans les égouts, que de l'eau sale, certes, mais non polluée. Car elle ne contient que des minéraux, et de la matières organiques (le caca, et le reste de patates de la veille avec lesquelles vous avez à moitié bouché l'évier.

Mais bon.. ça bizarrement, on est drôlement moins incité à faire ça. Et oui, il vaut mieux culpabiliser ces bons petits français, car, si on adopte ces bons comportements, ça dérange pas mal de monde :

- Bon déjà peut être également jacob delafon, qui devra revoir son produit phare. Mais surtout, L'industrie pharmaceutique et l'industrie pétrochimique ( fabricants d'engrais, de savons, de détergents).

- Et enfin, nos chers suez, Veolia et la Saur. Ces chers distributeurs d'eau que vous n'avez pas l'air de vouloir accabler une seule seonde.

Alors pour que vous compreniez un peu à qui vous avez affaire. Sachez seulement deux choses.

- Il est impossible aujourd'hui de connaître les investissements qui sont faits par ces entreprises pour les traitements et épurations de l'eau. Pas de chiffres. Donc une commune qui voudrait virer son PPP (partenariat public privé) et recapitaliser la gestion de l'eau, ne peut même pas si aventurer, car elle ignore totalement le coût d'une telle entreprise, si elle avait la volonté de faire un les choses en tout transparence.

- Lorsque vous recevez 1m3 d'au, environ la moitié de la facture sert à l'adduction d'eau, et à la potabilisation, ( avant chez vous)et les autres 50% servent à l'assainissement (après chez vous).
En France, vous avez à peu près 280000 km de canalisations. Ce qu'on sait, c'est que étant donné l'état des canalisations qui servent à évacuer les eaux usées, environ la moitié des eaux que vous balancez part dans les sous-sols. Bref, ça fuit de partout. Sauf que ces messieurs sont pas bien pressés de rectifier le tir, étant donné que lorsque l'eau arrive chez vous, vous avez déjà payé la part assainissement.. Ben tant mieux ça leur en fait moins qui arrive dans stations d'épuration, donc moins d'eau à retraiter.. bref, c'est tout bénef pour eux.

Enfin, aujourd'hui, dans les traitements de l'eau, pour finir, on arrive quand même à avoir de l'eau en apparence propre, sauf qu'il reste dedans, comme je l'ai dit plus haut, à peu près la moitié des molécules pétrochimiques, et des médocs.

On arrive à peu près bien à évacuer le PQ et les tampax, à récupérer la matière organique, en revanche, les molécules, les détergents, et tout le reste, c'est beaucoup plus compliqué à évacuer.

Alors Suez et Veolia, sont en train de mettre en place des solutions d'ultra haute technologie pour filtrer nettoyer réellement l'eau. Alors bien sûr.. vous vous doutez bien que là, la facture va exploser.

Ben oui.. Vous pensez que Véolia va aller dire à l'industrie pétrochimique “Sans déconner.. arrêter de nous envoyer de la merde dans la flotte.. on se fait chier à la retraiter nous, c'est hyper dur à nettoyer, et ça va coûter une fortune au consommateur en plus !!! “

Bien sûr que non.. au lieu de ça, le gouvernement à la gueule remplie de biftons par les lobbies, et n'interdit pas les produits nocifs pour l'environnement, et continue de déployer son putain de tout à l'égout.

La pétrochimie continue de vendre des tonnes de produits miracles tous plus dégueulasses les uns que les autres.

Et Suez et Véolia continuent de culpabiliser le consommateur, en lui disant que c'est de sa faute si l'eau est dégueulasse, puis arrivera en sauveur avec sa technologie de pointe lorsque la flotte sera devenue imbuvable.. et nous pauvres pollueurs que nous avons étés, on aura qu'une chose à faire : Approvisionner notre compte en banque pour des prélèvements de plus en plus important, en remerciant ce grand dieu de Véolia, de nous offrir sa belle facture en ligne, qui réduit l'emprunte carbone. (et qui surtout ne lui coûte pas un rond).

Bref.. arrêtes de culpabiliser, demandez vous avant où sont les intérêts. Ces gens là sont des tronches, l'écologie les emmerde, ils s'en balancent, ils sont en train de la récupérer, pour faire encore et toujours plus de bénefs.

Alors continuez de couper l'eu quand vous vous brossez les dents, y'a des gens que ça doit bien faire marrer…


Avatar of Mako
Mako - June 25, 2013 - 09:18:14

Juste une question : toi qui a l'air si concerné par la question, tu appliques tes propres recommandations (toilettes sèches, balancer à la poubelle, etc.) ? Ou bien, comme le laissait supposer ton post initial, tu te contente de pointer du doigt ces incohérences, pour justifier ton train de vie ?


Avatar of Dauby
Dauby - June 25, 2013 - 10:57:53

Et puis concrètement, dans nos régions : avez vous déjà craint, à quelque moment que ce soit une pénurie d’eau ?

Super argument ça. Si on craint rien au temps t, ça veut dire qu'à t+Δt on aura jamais rien à craindre ? Waou !
(j'ai pas terminé de lire le post mais cette phrase m'a vraiment piqué les yeux)


Avatar of laboulange
laboulange - June 25, 2013 - 11:12:29

Ce qui est vecteur de maladie aujourd’hui, ce sont les quantités astronomiques de pathogènes présents dans les selles, et qui au contact de l’eau prolifère à foison. Au final, ces pathogènes sont aujourd’hui présent dans le cycle complet de l’eau. Alors que le caca, ça n’est jamais que des déchets organiques.. au bout d’un an et demi, ça fini par faire du terreau. C’est naturel.

Je suis intriguée par la différence que tu sembles établir entre selles et caca, vraiment.


Avatar of Dauby
Dauby - June 25, 2013 - 11:35:53

Si je comprends bien, tu essayes de nous faire comprendre que les industriels sont des grands méchants et que ce principalement eux les responsables (ce que tu avais déjà dit dans ton premier post, en plus court).
Alors le dire comme ça c'est un peu caricatural certes, mais dans le fond, je suis d'accord que nous ne sommes pas les premiers responsables.

Mais encore une fois, est-ce vraiment un prétexte pour ne rien faire ? Il vaudrait mieux qu'on soit tous en train de pointer du doigt les vilaines sociétés et continuer à prendre un bain tous les soirs ?

Alors oui les industriels utilisent plein de produits chimiques, c'est pas nouveau. Et non on peut pas arrêter tout comme ça d'un claquement doigt, c'est beaucoup trop gros, l'inertie est énorme et les lobbies n'en parlons pas.
Mais y'a des associations qui militent contre ça, qui essayent de faire bouger un peu les choses. Des pétitions en ligne par exemple ? Je sais que tu en es friand. Je suis d'accord que cliquer sur un bouton ne changera pas la face du monde, mais ça ne coûte absolument rien et ça peut être complémentaire à tes efforts de diminution de la consommation d'eau.

Et encore une fois, je ne fais pas attention à ma consommation d'eau parce que le gouvernement me culpabilise, mais par principe. Et inculquer ces principes dans les mentalités, pour les futures générations, même si ça doit passer par du martelage hypocrite, ben je trouve que c'est une bonne chose.


Avatar of Schtroumpf
Schtroumpf - June 25, 2013 - 11:35:09

Boarf, c'est un peu plus long que le discours habituel, mais ça reste dans la droite ligne du pékin moyen qui dit “certains sont pire que moi, donc ça justifie que je fasse pareil. En plus je paie pour que mes cochonneries soient traitées, je vois pas pourquoi je me priverais de les balancer dans les chiottes. Pourtant il y a mieux à faire. Vraiment, les gens abusent”.

Pas mieux que Mako en fait : tes remarques sur ce qu'il faut faire sont de bon sens (mis à part les toilettes sèches, cf plus bas), encore faut-il les appliquer.

Si je n'avais pas visité cette station de retraitement, je n'aurais jamais imaginé que des gens pouvaient jeter des tampax ou des serviettes dans les égouts. Mais le guide semblait sûr de lui, et surtout agacé que ça arrive tout le temps (ça bouche les filtres). Quand j'ai loué ma maison, le propriétaire m'a fait la leçon : “la fosse septique n'est pas une poubelle, il faut pas jeter ça, ça et ça dedans”. J'ai failli lui répondre “arrêtez de me prendre pour un con”.

Mais avec le recul, vu les endroits où j'ai pu passer, ça ne m'étonne plus vraiment. Comme je le disais plus haut, l'hygiène moyenne est déplorable, et on est loin de s'en rendre compte quand on mange avec de la vaisselle propre, qu'on dort dans un lit propre et qu'on nettoie ses toilettes. Et on n'a pas besoin de sortir des villes pour constater ça.
Pour reprendre l'exemple des toilettes sèches, je suis persuadé que si on les substituait au tout-à-l'égout, ce serait Tchernobyl en 3 mois.

le gouvernement à la gueule remplie de biftons par les lobbies, et n’interdit pas les produits nocifs pour l’environnement

C'est vrai dans tous les domaines depuis 5000 ans. Et c'est une excuse qui justifie tous les comportements depuis à peu près le même laps de temps.

Edit

Et encore une fois, je ne fais pas attention à ma consommation d’eau parce que le gouvernement me culpabilise, mais par principe.

Pas mieux.


Avatar of Manux
Manux - June 25, 2013 - 11:44:16

Je suis intriguée par la différence que tu sembles établir entre selles et caca, vraiment.

Il n'y en a pas, c'est juste un synonyme pour éviter une répétition.

Et ensuite pour répondre à Mako, à notre niveau, on essaie de faire ce qu'on peut en évitant les produits nocifs. Après, il va de soit que lorsque la politique actuelle consistera à dire qu'il faut économiser l'eau, au lieu de la saloper, pour ma part, je ne ferai pas plus d'efforts que ça, parce que me battre contre le vent, ça ne m'intéresse pas.

Quant à Schtroumph qui a visiblement du mal à sortir de sa maison, et de sa fausse sceptique, et de son expérience, je crois que c'est peine perdue..

On voit clairement que tu as peu dialogué sur le sujet.. la moitié des gens confondent encore épuration et potabilisation.

Peu de gens ont conscience que chier dans la flotte est dangereux.

je suis persuadé que si on les substituait au tout-à-l’égout, ce serait Tchernobyl en 3 mois.

Documentes toi.. ou reste sur tes idées, à ta guise.



[ 1 ] [2] [3] [4] [5] Next